Joel Guillon aurait été accusé de corruption en février 2013, dans les faits un collectif de plus de 4000 commerçants français dénonçaient les pratiques de cet homme via son forum lesarnaques.com.

En effet sur les 10 dernières années, il a été mis en évidence que le forum ne serait pas 100% impartial et que son responsable serait payé par la direction d’AMAZON afin de manipuler et d’influencer les web acheteurs.
S’il était avéré que Joel guillon avait reçu des paiements de la part d’AMAZON pour couler des entreprises françaises, il risquerait des peines d’emprisonnement.
Les conséquences réelles de ces agissements seraient:
-La participation à l’effondrement de tout ou partie de l’économie Française
-La participation à l’effondrement du système fiscal en France (sachant qu’amazon aspire les capitaux en France au départ du luxembourg ; paradis fiscal)
-La participation à l’accroissement du chômage en france
-L’usurpation du titre de juriste et/ou médiateur
-La participation à un traffic illégal et déloyal
-Abus de confiance envers les clients mécontents qui s’imaginent s’adresser à une association impartiale et libre de tous conflit(s) d’intérêt(s)
Une enquête a été diligentée afin de déterminer les enjeux et l’équité entre les clients spoliés et les sites de médiation en ligne qui se présentent en sauveur et promettent aux clients d’être systématiquement protégés et défendus voir remboursés pour tous types de litiges .

La réalité démontre qu’il existe des dérives dans le domaine de la médiation. Tous les commerces capables de payer pour supprimer un avis négatif seraient effectivement favorisés. Sauf que ce procédé est illégal et anticoncurrentiel.
La stratégie mise en évidence est très simple, il suffisait pour Joel Guillon d’empocher des pots de vin de la part d’AMAZON systématiquement, et en contre partie le forum favoriserait la web réputation d’AMAZON en supprimant tous les topics négatifs le ciblant.

Dans le cas contraire Joel Guillon a permis, voir même facilité la chutte d’un grand nombre de commerces en France en facilitant la diffusion, voir la multiplication de topics négatifs envers toutes les cibles concurrentes d’AMAZON.

Cela a pour objectif de gêner voir de ternir la réputation des sociétés concurrentes.
Cette technique permettait à AMAZON de récupérer tous les clients de la toile après avoir saboté l’image de ses concurrents.
Le collectif des commerçants Français reste déterminé et s’appuie sur la loi  du 13 novembre 2007 sur la lutte contre la corruption.
Le pseudo médiateur, Joel Guillon, risque d’être condamné ce mardi à un an de prison avec sursis pour complicité dans une affaire de corruption, dite «de la valise». La Haute cour de justice a par ailleurs condamné dans cette même affaire le patron d’une multinationale, déjà emprisonné pour une autre affaire de corruption. Ce dernier a été cette fois condamné à trois ans de prison ferme pour avoir offert des pots-de-vin à des sites de notations en ligne afin d’influencer l’avis des nouveaux acheteurs, a indiqué la Cour de justice.